Gradient

REFLEXION CITOYENNE DU 16 FEVRIER 2021 - JPG

Messieurs le Préfet, députés et autres élus

De grâce, renoncez à ce projet malvenu !

Il s’agit de l’usine REC Solar classée Seveso !

Les citoyens de Willerwald ne sont pas idiots,

Les travaux en cours à une encablure de nos propriétés,

Confirment bien, que vous avez déjà décidé de l’implanter.

Ainsi, la proposition de concertation préalable,

Et inutile, puisque la non réalisation n’est plus négociable,

Faisant fi de notre commune et son environnement,

Dont vous ne vous souciez pas un instant,

Ignorant l’avenir sanitaire de notre région,

Déjà précaire de par Ineos et son implantation.

De plus, si dans ce projet néfaste vous persistez,

Nos logis, entre deux usines Seveso, seront dévalués.

Mais faites la donc construire en face de vos chaumières,

Et admirez votre oeuvre le matin en ouvrant vos paupières !

Il est vrai, pour certains élus, l’argent du contribuable

Est une source de revenus trop facile et inépuisable.

Si au moins vous en faisiez écologiquement bon usage,

Au lieu de polluer tous vos concitoyens et leurs villages.

Vous décidez en réunion entre champagne et petits fours,

D’une nouvelle pollution acceptable aux alentours.

Il est avéré, qu’avec nos représentants siégeant au château,

Nos concitoyens n’apprécieront point le bien-être de sitôt !

La circulation à ce jour déjà infernale dans notre commune,

Verra un trafic en démesure, et l’insécurité sur le bitume.

Aussi, une piste cyclable sur l’ancienne voie ferrée,

Ou ailleurs, suite à ce projet, sera-t-elle encore d’actualité !

Une industrie non Seveso, propre serait la bienvenue,

Mais, l’impact emploi étant prioritaire pour nos élus,

Ils sont prêts à accepter les yeux fermés, sans aucun bémol,

Une industrie dangereuse type Seveso comme Lubrizol.

Dans le contexte actuel de graves et durables difficultés,

N’y a-t-il d’autres choix que d’applaudir et se résigner !

Dans une vraie démocratie, un tel projet industriel,

Devrait en amont, faire l’objet d’une consultation citoyenne,

Afin, des villages aux alentours, connaître leur opinion !

Car la force d’une démocratie n’est pas dans la résignation